Restructuration chez Proximus: aucun accord trouvé sur les modalités d’une médiation

Restructuration chez Proximus: aucun accord trouvé sur les modalités d’une médiation
Belga

Les syndicats et la direction de Proximus ne s’entendent pas sur les modalités pour une médiation dans le conflit social au sein de l’entreprise. Selon les syndicats, la direction veut travailler dans un «cadre très limité». «Ce n’est pas ce que nous avons demandé», souligne Bart Neyens du syndicat socialiste flamand ACOD.

Des actions spontanées ont eu lieu mardi ainsi que mercredi ça et là selon le syndicat. Les discussions sur la restructuration annoncée en janvier dernier étaient déjà difficiles mais sont bloquées depuis l’annonce du départ de la CEO Dominique Leroy. Les syndicats demandent le départ immédiat de Dominique Leroy qui doit normalement quitter Proximus en décembre et réclament de revoir le plan de transformation.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct