Salon automobile de Francfort: les constructeurs allemands en mode survie

Parmi les voitures attendues à Francfort, l’ID.3, la nouvelle berline compacte de Volkswagen comparée à la célèbre «
Coccinelle
».
Parmi les voitures attendues à Francfort, l’ID.3, la nouvelle berline compacte de Volkswagen comparée à la célèbre « Coccinelle ». - EPA.

Les constructeurs automobiles allemands vont-ils réussir à prendre le virage de l’électrique ? C’est ce qu’ils aimeraient démontrer au salon de Francfort (IAA) qui sera inauguré ce jeudi par la chancelière Angela Merkel. Mais ils seront bien seuls. Ferrari, Bentley, Maserati, Lotus et Aston Martin ne sont pas venus. Toyota, Renault, Peugeot et Fiat Chrysler ont renoncé à leur stand. Même des marques appartenant aux Allemands comme Bentley (Volkswagen) ou Rolls-Royce (BMW) sont absents de ce salon qui déplore une baisse de 25 % de participation.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct