Cyclisme – 74e Vuelta

Tour d’Espagne: Primoz Roglic tenaillé par la peur de vaincre?

Tour d’Espagne: Primoz Roglic tenaillé par la peur de vaincre?
Photo news

Esquintés par près de trois mille bornes sur des routes vallonnées, limés par une saison qui entre dans sa phase ultime, les corps et les esprits se rapprochent de Madrid. La seconde journée de repos de la Vuelta, observée mardi au pied des Asturies, a plus souvent permis d’enclencher le compte à rebours que d’échafauder d’ultimes stratégies pour infléchir le scénario de course. À quatre jours de l’arrivée dans la capitale du royaume, le maillot rouge se confond de plus en plus profondément avec l’épiderme d’un Primoz Roglic qui, jusque-là (dans sa communication surtout), manquait de couleur et de vie.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct