Von der Leyen crée la polémique avec le «mode de vie européen»

Ursula von der Leyen
: un intitulé dangereux.
Ursula von der Leyen : un intitulé dangereux. - REUTERS

Bourde de communication ? Faute politique ? En tous les cas l’ironie est frappante : fallait-il que la plus grosse polémique autour de la composition de la Commission européenne von der Leyen tourne autour de l’intitulé de la vice-présidence confiée à celui qui pendant cinq ans a été le communicateur officiel de la Commission Juncker, le Grec Margaritis Schinas ? En confiant à ce dernier, sous l’appellation de « Protection du mode de vie européen », la coordination transversale des matières éducation, formation, intégration, migration et sécurité, pour la plupart gérées directement par des commissaires en charge de ces dossiers, Ursula von der Leyen a initié une polémique qui n’a cessé de monter, depuis les premiers tweets de journalistes réagissant lors de sa conférence de presse mardi midi, prolongés par les réactions horrifiées des acteurs associatifs impliqués dans l’accueil aux migrants, puis enfin par des eurodéputés européens.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct