Un espion américain au cœur du Kremlin, dans le viseur de Vladimir Poutine

Des photographes américains mitraillent une maison désormais vide - celle d’Oleg Smolenkov à Stafford en Virginie, qu’il occupait depuis son exfiltration de Russie.
Des photographes américains mitraillent une maison désormais vide - celle d’Oleg Smolenkov à Stafford en Virginie, qu’il occupait depuis son exfiltration de Russie. - AFP

L’élégante demeure virginienne du 78 Partridge Lane ne répond plus depuis lundi 9 septembre au soir, et la fuite soudaine, éperdue, de la famille russe qui y résidait. D’après les riverains de Stafford, une bourgade résidentielle à 65 km au sud de Washington, Oleg et Antonina Smolenkov, ainsi que leurs trois enfants, sont partis sans prévenir, laissant des habits suspendus et des jouets épars dans le jardin, ainsi qu’un cendrier débordant de mégots. Quelle mouche a piqué les Smolenkov, arrivés en 2018 et en phase d’intégration auprès de leur voisinage, essentiellement constitué de retraités du FBI et du département d’État ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct