Trois hommes et un couffin Trois hommes et un coup fin

<span>Trois hommes et un couffin</span> Trois hommes et un coup fin

C’était en 1985. Le film de Coline Serreau faisait dix millions d’entrées. Portée par Dussollier, Giraud et Boujenah, cette histoire de trois célibataires endurcis, aux prises avec un bébé déposé sur le pas de leur porte, faisait un tabac et s’exportait aux Etats-Unis comme à Bollywood.

Plus de 30 ans plus tard, Coline Serreau s’est piquée d’en imaginer une version théâtrale, qu’elle a montée à Paris la saison dernière avec les humoristes Ben, Bruno Sanches et Alex Vizorek.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct