«Il faudra compenser la gratuité», prévient le patron de la Stib

«
Les tarifs n’ont plus augmenté depuis 2014. Il ne serait pas anormal qu’on regarde certains tarifs, voir lesquels on peut augmenter.
» © Bruno Dalimonte.
« Les tarifs n’ont plus augmenté depuis 2014. Il ne serait pas anormal qu’on regarde certains tarifs, voir lesquels on peut augmenter. » © Bruno Dalimonte.

entretien

Satisfait de la déclaration du nouveau gouvernement bruxellois ? « Pour la Stib et les transports en commun, c’est un bel accord », juge Brieuc de Meeûs, le directeur général de la Stib. « Il confirme de nombreux projets. Le métro, l’extension du réseau de tram, le plan directeur bus. Il confirme notre rôle d’exploitant et de développeur, de réflexion stratégique en collaboration avec les autres organismes d’intérêt public. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct