Banque centrale européenne: Mario Draghi renvoie la balle à l’Allemagne

Ce jeudi, Mario Draghi, qui va quitter la présidence de la BCE le 31 octobre, a balisé la voie pour sa successeure, la Française Christine Lagarde.
Ce jeudi, Mario Draghi, qui va quitter la présidence de la BCE le 31 octobre, a balisé la voie pour sa successeure, la Française Christine Lagarde. - EPA.

Mario Draghi, qui quitte la présidence de la Banque centrale européenne (BCE) au 31 octobre, a balisé la voie pour celle qui est appelée à la succéder, la Française Christine Lagarde.

Ce jeudi, le conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) a décidé, comme l’espéraient les marchés financiers, de réactiver le programme de rachats d’actifs, auquel il avait pourtant mis un terme en décembre dernier.

Via cette politique dite d’assouplissement quantitatif, la BCE avait injecté 2.600 milliards d’euros dans le système financier entre le printemps 2015 et l’hiver 2018.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct