Assurance autonomie : quelles alternatives pour les Wallons?

En fonction de l’âge de l’assuré, le montant de la prime variera inévitablement.
En fonction de l’âge de l’assuré, le montant de la prime variera inévitablement. - Roger Milutin

Concernant l’assurance autonomie, le gouvernement sortant prévoyait une formule forfaitaire, obligeant tous les habitants de la Wallonie d’au moins 26 ans à verser une cotisation annuelle de 36 euros. Cette contribution, ajoutée au budget public alloué, aurait dû constituer une enveloppe servant en partie à financer deux types d’aide : des interventions à domicile des services d’aide aux familles et aux ainés (Safa) en cas de perte d’autonomie temporaire ou de longue durée, quel que soit l’âge du bénéficiaire, et une allocation forfaitaire de 85 à 571 euros mensuels, versée aux personnes de plus de 65 ans en perte d’autonomie et aux faibles revenus.

Le nouveau gouvernement wallon change définitivement la donne, le projet d’assurance autonomie n’apparaissant pas dans la Déclaration de politique régionale. L’assurance autonomie demeure donc non obligatoire en Wallonie, mais elle existe, généralement sous la dénomination d’« assurance dépendance ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct