La mémoire des arbres Comment se battre quand l’ennemi est invisible?

<span>La mémoire des arbres</span> Comment se battre quand l’ennemi est invisible?
Hubert Amiel

« Je suis né dans une ville qui n’existe pas et je souffre d’un mal invisible à cause d’une catastrophe inconnue. » Ces mots, extraits de La mémoire des arbres , résume l’absurde réalité des habitants d’Oziorsk, zone toujours interdite aujourd’hui et ville longtemps tenue secrète pour dissimuler ses activités militaro-nucléaires en Oural du Sud.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct