Russie: après son échec électoral à Moscou, le pouvoir s’en prend aux équipes de Navalny

Alexeï Navalny, l’un des leaders de l’opposition, reste plus que jamais la «
bête noire
» principale du régime...
Alexeï Navalny, l’un des leaders de l’opposition, reste plus que jamais la « bête noire » principale du régime... - Reuters

Moins d’une semaine après leur sérieux revers aux élections municipales de Moscou, scrutin local devenu enjeu national, les autorités russes ont lancé une offensive inédite contre l’un ses chefs d’orchestre : Alexeï Navalny. Les forces de sécurité ont perquisitionné jeudi plus de 200 maisons et bureaux liés à ses sympathisants.

« Vladimir Poutine est très en colère, il trépigne », a protesté Alexeï Navalny dans une vidéo largement diffusée sur les réseaux sociaux, s’en prenant directement au chef du Kremlin. « Je vous félicite. C’est la plus vaste opération de police dans l’histoire moderne de la Russie. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct