Douane et police dotées d’un nouvel appareil plus précis pour détecter la drogue

Douane et police dotées d’un nouvel appareil plus précis pour détecter la drogue
Belga

Les services de douane et de police pourront bientôt détecter plus précisément la présence de drogues illicites grâce à un nouvel appareil. Développé par des chercheurs de l’Université d’Anvers, le NarcoReader peut déterminer une substance en 40 secondes et avec une quasi certitude.

La police et la douane qui gèrent les drogues illicites, utilisent actuellement les tests couleur. En laissant l’acier réagir avec un autre produit chimique, un changement de couleur peut déterminer si, par exemple, une poudre blanche est effectivement de la cocaïne.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct