Grand Baromètre: le Vlaams Belang dépasse la N-VA et devient le premier parti flamand

«
Oui, je suis devant
!
», semble dire Tom Van Grieken (VB) à Bart de Wever (N-VA). Notre sondage le confirme. Une première en Flandre.
« Oui, je suis devant ! », semble dire Tom Van Grieken (VB) à Bart de Wever (N-VA). Notre sondage le confirme. Une première en Flandre. - Belga.

A ceux qui seraient tentés de retourner aux urnes pour contourner les obstacles de la formation du gouvernement fédéral, notre sondage va amener quelques éléments de réflexion essentiels. Si l’on votait aujourd’hui, le Vlaams Belang serait le premier parti de Flandre. Pour la première fois depuis que notre enquête existe, le parti d’extrême droite arrive en tête des intentions de vote, en raflant 24,9 % des voix. Aux élections du 26 mai, le parti de Tom Van Grieken totalisait 18,7 % des suffrages. Il se paye le luxe, c’est loin d’être anodin, de dépasser la N-VA, qui caracolait en tête depuis des mois. Le parti de Bart De Wever descend à 22,7 % des intentions de vote, alors qu’il séduisait 25,5 % des électeurs au dernier scrutin. Si l’on convertit ces intentions en sièges (lire également ci-contre), les deux partis nationalistes constituent une majorité dans le groupe linguistique flamand du parlement fédéral.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct