Culture: que penser du programme de gouvernement?

Pierre Dherte (ici sur scène face à José Van Dam)
: «
On attend de voir ce qu’ils vont budgétiser pour concrétiser cela.
»
Pierre Dherte (ici sur scène face à José Van Dam) : « On attend de voir ce qu’ils vont budgétiser pour concrétiser cela. »

Quatre pages serrées de programme culturel pour le nouveau gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, un « salad bar » sans doute trop ambitieux pour une seule législature, et pour mener tout cela à bon port, une ministre Ecolo (cela tombe bien, c’est un programme très « vert », centré sur les bibliothèques, les centres culturels, les artistes, l’éducation permanente) et – aubaine – un ministre-président MR qui a été ministre de l’emploi et de la formation. Aubaine, car l’une des pièces centrales du programme est d’« œuvrer à un réel statut aux artistes et techniciens », une ambition culturelle et sociale qui ne peut être matérialisée qu’en y associant les départements de l’emploi et de la formation (Onem, Forem, Actiris…)

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct