Problème de sécurité: Lufthansa laisse une rangée de sièges vides dans ses Airbus

Modèle d’Airbus A320neo
Modèle d’Airbus A320neo - AFP

La compagnie aérienne Lufthansa a décidé provisoirement de laisser libres les six derniers sièges de ses appareils A320neo, a-t-elle confirmé vendredi.

Lufthansa veut ainsi légèrement déplacer vers l’avant le centre de gravité de ces avions d’Airbus, conformément aux recommandations de l’Agence européenne de la sécurité aérienne Easa. Celle-ci avait prévenu mi-août d’un possible problème de sécurité dans des circonstances très spécifiques, comme un redémarrage rapide après un atterrissage interrompu.

Un tel problème ne s’est pas encore présenté en pratique mais a été détecté lors de tests de simulation. Lufthansa, qui dispose de 20 A320neo, espère qu’Airbus mettra rapidement à jour le logiciel en cause.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct