Emoi au Paraguay après la découverte d’ossements dans une maison de Stroessner (photos)

Emoi au Paraguay après la découverte d’ossements dans une maison de Stroessner (photos)

La découverte de trois crânes et d’autres restes humains enterrés dans une des maisons du général Alfredo Stroessner suscite l’émoi au Paraguay, tandis que les autorités tentent de vérifier s’ils pourraient appartenir à des disparus de la plus longue dictature d’Amérique du sud.

Construite sur une propriété de 30 hectares à Ciudad del Este, à 325 kilomètres à l’est d’Asuncion, à la frontière entre le Paraguay, le Brésil et l’Argentine, la maison avait été construite dans les années 1970.

Elle était abandonnée depuis de nombreuses années, jusqu’à l’installation il y a deux semaines de près de 200 familles sans abri. Des squatteurs ont alors découvert les ossements sous le sol d’une des salles de bain.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct