Tunisie: l’épouse du dernier président décède le jour des élections présidentielles

Elections présidentielles en Tunisie
Elections présidentielles en Tunisie - AFP

La femme du dernier président tunisien Beji Caid Essebsi est morte dimanche alors qu’a précisément lieu l’élection présidentielle visant à trouver un successeur à celui qui est décédé en juillet dernier à l’âge de 92 ans.

Chadlia Farhat s’est éteinte à l’âge de 83 ans, selon l’agence de presse étatique TAP, qui ne donne pas davantage de détails. Son fils, Hafedh, a confirmé ce décès sur sa page Facebook.

La veuve d’Essebsi est morte à l’hôpital militaire de Tunis où elle avait été emmenée samedi après un souci de santé non spécifié, à en croire les médias locaux.

Prévue en décembre, l’élection présidentielle a été avancée après le décès, en juillet dernier, du premier président démocratiquement élu du pays.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct