Pour Vanderbemden, le règlement sera-t-il le règlement?

Robin Vanderbemden espère, comme d’autres, que le bon sens finira par l’emporter. @Belga
Robin Vanderbemden espère, comme d’autres, que le bon sens finira par l’emporter. @Belga

C’est la dernière polémique qui secoue le petit monde de l’athlétisme belge. A l’heure où l’équipe définitive pour les Mondiaux de Doha (27 septembre-6 octobre) doit être communiquée pour ce lundi, minuit, à la Fédération internationale (IAAF), la commission de sélection de la Ligue belge (LRBA) a refusé de valider le choix de Jacques Borlée, le coach du 4 x 400 m, de retenir Robin Vanderbemden aux côtés de ses fils Kevin et Dylan, Jonathan Sacoor et Julien Watrin. La sélection de celui-ci a été contestée sous prétexte qu’il n’a pas couru un seul 400 m individuel en 2019, comme c’était spécifié dans le règlement (1). Du coup, c’est Alexander Doom, le 6e performeur de la saison en 46.43 derrière Sacoor (45.31), Kevin Borlée (45.61), Dylan Borlée (45.73), Watrin (46.14) et Jonathan Borlée (46.41, mais blessé et forfait), qui a été retenu.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct