Mark Lilla: «Les réactionnaires sont aussi radicaux que les révolutionnaires»

C’est en répondant à l’insécurité économique et socioculturelle de la «
majorité silencieuse
» que Donald Trump a été élu.
C’est en répondant à l’insécurité économique et socioculturelle de la « majorité silencieuse » que Donald Trump a été élu. - Reuters.

L’historien américain des Idées Mark Lilla est un des intellectuels les plus intéressants du moment. Aux États-Unis, ses analyses sociopolitiques et historiques lui ont valu des inimitiés chez les républicains comme chez les démocrates. Dans son livre La Gauche identitaire (Stock, 2017), il jetait ainsi une lumière dure sur la pensée progressiste et sa célébration univoque de la diversité. Il publie ces jours-ci, en français, chez Desclée de Brouwer, L’esprit de réaction, dans lequel remonte, jusqu’à la source, l’autre courant qui domine l’époque.

Pour nombre de progressistes, le mot « réactionnaire » est synonyme de « conservateur en pire ». Selon vous, c’est une erreur…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct