Mouvement de contestation à Hong Kong: la police de Hong Kong nie être plus clémente avec les pro-Pékin

Mouvement de contestation à Hong Kong: la police de Hong Kong nie être plus clémente avec les pro-Pékin
AFP

La police de Hong Kong a nié lundi avoir été plus clémente envers les partisans pro-Pékin qui ont attaqué des militants pro-démocratie au cours du week-end, marqué par de nouvelles scènes de violence.

Lors d’une conférence de presse, la police hongkongaise a diffusé des vidéos montrant de multiples cas d’agressions commises par des manifestants pro-démocratie. L’une d’elles montre un homme inconscient après avoir été frappé par la foule.

«La violence est à nouveau devenue incontrôlable et la situation est préoccupante», a déclaré à la presse le porte-parole de la police, John Tse. «De nombreux manifestants ont décidé de se faire justice et ont agressé violemment des personnes qui n’étaient pas de leur côté. Nous condamnons avec la plus grande fermeté cette violence».

La police n’a cependant ni condamné ni montré de vidéos d’attaques de militants pro-démocratie par des partisans de Pékin.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct