Les femmes encore sous-représentées aux postes-clés de l’administration fédérale

Les femmes encore sous-représentées aux postes-clés de l’administration fédérale

Les femmes restent sous-représentées au sommet de l’administration publique fédérale, révèle une étude de l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes, publiée mardi. Malgré les mesures prises ces dernières années, la situation ne s’améliore pas significativement et la Belgique reste l’un des pires élèves de l’Union européenne, souligne l’Institut.

En 2017, les femmes ne représentaient que 29% du 1er degré de la hiérarchie de l’ensemble de la fonction publique fédérale (services publics fédéraux et autres institutions publiques telles que l’Inami ou l’Afsca). Et ce, malgré un arrêté royal adopté en 2012, instaurant un quota d’un tiers de chaque sexe au sein des comités de direction.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct