En Flandre, un tueur en série identifié par l’ADN 22 ans plus tard

Eve Poppe a été tuée en 1997. © D.R.
Eve Poppe a été tuée en 1997. © D.R.

L’affaire soumise mardi à la chambre du conseil d’Anvers (elle a été reportée au 24 septembre) est hollywoodienne. Stefaan D.L., un laveur de vitres de 55 ans, était appelé à se voir confirmer son mandat d’arrêt pour un meurtre commis il y a 22 ans, en 1997.

Il y a quelque mois, Stefaan D.L. avait déjà été arrêté pour le meurtre, en 1992, d’une autre femme, Ariane Mazijn, retrouvée étranglée dans son studio.

Les circonstances de sa double arrestation sont exceptionnelles et révèlent combien l’apport de la police scientifique s’impose dans les enquêtes criminelles.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct