Paul Breitner: «Je ne suis pas devenu professionnel pour gagner la Coupe du monde»

Paul Breitner en 2019, à l’inauguration du Hall of Fame, à Dortmund, honorant le football allemand.
Paul Breitner en 2019, à l’inauguration du Hall of Fame, à Dortmund, honorant le football allemand. - Reuters

Ce qui est difficile avec Paul Breitner, c’est qu’il est multiple. Il y a le footballeur talentueux devenu, très jeune, champion du monde et d’Europe dans les années 1970. Il y a aussi cet homme chaleureux qui, le lundi, distribue des repas et un peu de réconfort aux personnes dans le besoin devant le marché de Munich. Et puis, il y a Paul Breitner, le grincheux, le provocateur, qui a fait naître tant d’histoires, pour la plupart très éloignées de la réalité.

Pourquoi avez-vous toujours cet air fâché ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct