RD Congo: la descente aux enfers de «Docteur Jim»

Le Docteur Oly Ilunga, alors ministre de la Santé, en visite de terrain dans la lutte contre Ebola, en mars dernier à Butembo.
Le Docteur Oly Ilunga, alors ministre de la Santé, en visite de terrain dans la lutte contre Ebola, en mars dernier à Butembo. - John Wessels/ AFP.

Récit

Un communiqué de la police l’annonçait samedi dernier : le Docteur Oly « Jim » Ilunga a été arrêté dans le Congo central alors qu’il tentait de fuir le pays en direction de Brazzaville. Durant plusieurs jours, détenu au « casier judiciaire » c’est-à-dire à la prison de Makala, le médecin n’a pu recevoir aucune visite. Il n’a été libéré que mercredi matin, mais se trouve toujours en résidence surveillée.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct