Viager: un secteur qui doit encore se faire connaître

Le portefeuille de Trevi propose cette maison de maître en viager libre à Jette pour une valeur de 550.000 euros. Le bouquet s’élève à 150.000 euros, pour une rente de 2.225 euros/mois sur une durée de maximum 20 ans. Les vendeurs ont 68 et 72 ans.
Le portefeuille de Trevi propose cette maison de maître en viager libre à Jette pour une valeur de 550.000 euros. Le bouquet s’élève à 150.000 euros, pour une rente de 2.225 euros/mois sur une durée de maximum 20 ans. Les vendeurs ont 68 et 72 ans. - D.R.

Un marché de niche qui représente 1 % à peine des transactions en Belgique. Le viager est un produit d’investissement immobilier intéressant mais il ne parvient pas à décoller, même si les spécialistes s’accordent pour dire qu’ils sont de plus en plus confrontés à des demandes de renseignements sur le secteur. Une augmentation estimée à 30 %.

« Le viager est intéressant à plus d’un titre mais c’est encore un produit fortement méconnu », confirme à ce sujet Daniel Domb, responsable du secteur chez Trevi. « Je passe mes journées à expliquer son fonctionnement en long et en large car deux personnes sur trois ne savent même pas de quoi il s’agit. Certaines personnes voient une maison en vente à 45.000 euros et ils pensent que c’est le prix alors que c’est le montant du bouquet… »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct