Double infanticide à Liège: personne n’a cru que l’accusé passerait à l’acte

Double infanticide à Liège: personne n’a cru que l’accusé passerait à l’acte
BELGA

Propos tenus en l’air, dans le désarroi, ou réelle intention ? De nombreux anciens collègues de l’accusé ayant défilé à la barre des témoins, ce mercredi aux assises de Liège, ont évoqué des paroles inquiétantes tenues par Eddy Michel, de quelques mois à peu avant le drame. Il parlait de « partir tous les quatre », de supprimer Madeleine, leurs enfants et lui-même. Un autre collègue a quant à lui affirmé que l’accusé avait évoqué le fait de tuer seulement les enfants. Mais dans le contexte de séparation, aucun ne semble avoir vraiment imaginé que cet homme certes borné et déprimé, mais aussi plutôt gentil et attentionné avec eux, pourrait en venir à ôter la vie de ses deux fils.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct