Une ex-patronne d’Arco réclame des dommages et intérêts aux épargnants

Francine Swiggers
Francine Swiggers - Pierre-Yves Thienpont

L’ancienne dirigeante d’Arco Francine Swiggers réclame des dommages-intérêts à tous les épargnants d’Arco qui la poursuivent en justice. C’est ce que De Standaard, Het Nieuwsblad et le Gazet van Antwerpen écrivent jeudi. Si elle remporte la bataille, elle recevra au moins 2,6 millions d’euros.

Les épargnants d’Arco reprochent à l’ancienne dirigeante, tout comme aux sociétés Arco, Belfius et l’État belge, de leur avoir diffusé des informations trompeuses. Mais Francine Swiggers a décidé de contre-attaquer en réclamant des dommages-intérêts à chaque épargnant d’Arco qui la poursuit, selon une communication de Deminor, le bureau de conseil des investisseurs lésés, aux coopérateurs. Elle fixe provisoirement les dommages à 1 euro.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct