Mobilité: l’appel à l’entente cordiale de Elke Van den Brandt

Mobilité: l’appel à l’entente cordiale de Elke Van den Brandt

Démarche inhabituelle que celle de la nouvelle ministre bruxelloise de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen). Au beau milieu de la semaine de la mobilité, elle adresse, via Twitter et Facebook et publication dans « Le Soir », une lettre ouverte aux habitants de sa Région et à ceux qui – régulièrement ou non – la rejoignent pour y travailler.

Dans ce dossier qui soulève les passions, le ton est différent, une approche positive, plus optimiste, moins conflictuelle. Il y a un moment qu’on n’avait plus abordé la question de la mobilité de cette manière. La lettre qui se veut positive, optimiste et réconciliatrice ne masque cependant aucun des enjeux de la mobilité à Bruxelles.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct