Nethys: le chaos, la clarté et l’hystérie

Pierre-Yves Dermagne (PS), le nouveau ministre wallon des Pouvoirs locaux. © Belga.
Pierre-Yves Dermagne (PS), le nouveau ministre wallon des Pouvoirs locaux. © Belga.

La clarté ou le chaos ? Il y a désormais des deux dans le dossier Nethys. Et il va falloir au nouveau ministre de tutelle, Pierre-Yves Dermagne, beaucoup de méthode, de sang-froid, d’expertise et d’indépendance politique pour dénouer ce sac de nœuds.

Ces derniers mois, c’est l’opacité qui a régné sur la restructuration du groupe liégeois, confisquée par un management, un conseil d’administration, quelques hommes et femmes politiques lambda, de grosses pointures politiques et autres « mains invisibles ». Mais aujourd’hui, sous les projecteurs, c’est l’hystérie. Une foule débridée d’acteurs s’agite soudain : des bourgmestres veulent éviter de passer à côté d’un pactole, des concurrents font des surenchères et des députés retrouvent les indignations laissées au vestiaire de feu la commission Publifin.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct