L’hommage de Patrick Dewael à son grand-père Arthur Vanderpoorten

Le Mémorial de la Caserne Dossin, à Malines.
Le Mémorial de la Caserne Dossin, à Malines. - Belga.

C’est de la caserne Dossin à Malines que sont partis des milliers de Juifs vers les camps de concentration nazis, où ils ont été exterminés. Beaucoup venaient notamment d’Anvers, arrêtés avec la complicité des autorités communales locales. Comme ministre avec la compétence de la Culture, Patrick Dewael a donné le coup d’envoi à la restauration de la caserne, aujourd’hui devenue un formidable musée. Le texte inspirant est le discours que le petit-fils d’Arthur Vanderpoorten a prononcé lors de l’inauguration de l’exposition « Buchenwald », en avril 2015. Il y raconte notamment ce qu’il sait de l’arrestation et de la mort de son grand-père.

Le discours du 2 avril 2015

Dames en heren,

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct