Perquisition à LFI: trois mois de prison avec sursis requis contre Mélenchon

Perquisition à LFI: trois mois de prison avec sursis requis contre Mélenchon

Le parquet de Bobigny a requis vendredi trois mois de prison avec sursis contre le leader de la France Insoumise Jean-Luc Mélenchon pour les incidents ayant émaillé la perquisition au siège de son parti LFI en octobre 2018.

M. Mélenchon est poursuivi pour «actes d’intimidation contre l’autorité judiciaire, rébellion et provocation». Des amendes, allant de 2.000 à 10.000 euros, ont par ailleurs été requises contre les cinq autres prévenus.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct