Qu’as-tu fait de ta jeunesse?

Natacha Appanah.
Natacha Appanah. - Francesca Mantovani.

C’est un petit livre. On veut dire : court. Bref. Et dense ! Si dense. D’une écriture limpide, sobrement lyrique. Magnifique. On y entre sur la pointe des pieds, pas convaincu qu’on aura le temps de s’y installer. Or, très vite, cela prend. Cela s’envole. Et qu’importe la brièveté.

Il est des romans courts et fulgurants qui ne s’oublient pas. En 1958, c’était par exemple Djamilia, de Tchinguiz Aïtmatov. Cette année, c’est Le ciel par-dessus le toit, de Nathacha Appanah.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct