Présidentielle au MR: une troisième voie possible à côté du duel Ducarme-Bouchez?

Denis Ducarme, Georges-Louis Bouchez et Kattrin Jadin. © Belga, Michel Tonneau.
Denis Ducarme, Georges-Louis Bouchez et Kattrin Jadin. © Belga, Michel Tonneau.

Charles Michel avait promis de rendre son tablier de président du MR après la mise en place des gouvernements francophones. Voilà qui est fait : il a remis son mandat au bureau du parti vendredi.

Le futur président du Conseil européen conserve tout de même le titre de « président du MR » jusqu’à la date du dépouillement de l’élection interne fixé au 12 novembre. Il n’y aura donc pas de président intérimaire. La gestion quotidienne sera toutefois exercée par le bureau, « en lien avec les chefs de file gouvernementaux ». Pour les négociations au niveau fédéral, Sophie Wilmès reprend le flambeau.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct