Freddy Herbrand, le Belge qui a lancé l’athlétisme au Qatar

Loin de la frénésie du Qatar, Freddy Herbrand n’est nulle part mieux ailleurs que chez lui, à Malmedy, où il a une vue imprenable sur la vallée de Bellevaux.
Loin de la frénésie du Qatar, Freddy Herbrand n’est nulle part mieux ailleurs que chez lui, à Malmedy, où il a une vue imprenable sur la vallée de Bellevaux. - Dominique Duchesnes.

Avec, derrière lui, une vue imprenable sur la vallée de Bellevaux, à Malmedy, Freddy Herbrand tasse son 1,91 m dans un moelleux divan en cuir. Il a le regard rieur derrière ses sourcils en broussaille. « Oui, j’ai eu une vie mouvementée, admet-il. Mais cela a été une belle histoire ! »

A 75 ans, l’ancien recordman de Belgique du décathlon, 6e des Jeux olympiques de Munich 72 et fer de lance du trio belge de spécialistes de cette épreuve qu’il composait à l’époque avec Roger Lespagnard, l’actuel entraîneur de Nafissatou Thiam, et Régis Ghesquière, coule des jours paisibles dans sa région natale, là-bas, à l’est du pays, en compagnie de son épouse Jacqueline. Ses enfants, Aicha, née en 1979, et Jehan, qui a vu le jour en 1982, ont quitté le nid, mais dans un coin, quelques jouets témoignent de la visite régulière de ses trois petits-enfants.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct