Basket: le Spirou a besoin de temps pour grandir

Le Carolo Libert, au duel avec <a href=mailto:Lachance.@News>Lachance.@News</a>
Le Carolo Libert, au duel avec Lachance.@News

On savait que le début de saison serait synonyme de phase d’apprentissage à Charleroi et à Alost avec deux effectifs totalement remodelés et plusieurs jeunes amenés à prendre leurs responsabilités dès la reprise pour atteindre des ambitions assez similaires dans les deux clubs. Dans le camp du Spirou, la philosophie insufflée par Angillis est claire : c’est le collectif et l’engagement qui doivent faire la différence cette saison. En termes de collectif, ses troupes ont confirmé que seul le temps leur permettra de dévoiler leur vrai visage. L’unique passe décisive du premier quart et les difficultés rencontrées à trouver un ancrage à l’intérieur limitaient cruellement les solutions offensives. Rahon, souvent porteur du ballon pendant une quinzaine de secondes de la possession, axait les offensives carolos sur une grande animation en périphérie jusqu’à trouver la faille pour que ses tireurs fassent mouche.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct