Le Grand Oral de Fabrice Murgia, directeur du Théâtre national: l’engagement politique passe d’abord par les citoyens

Le Grand Oral de Fabrice Murgia, directeur du Théâtre national: l’engagement politique passe d’abord par les citoyens
Le Soir

Ce Grand Oral vous emmène en Russie, dans l’Oblast de Tcheliabinsk, en Sibérie Orientale, dans la ville fermée d’Oziorsk. Une ville terrassée par une catastrophe nucléaire en 1957. La pièce fait polémique en Russie. « Des journalistes russes sont venu voir ma pièce et ont filmé en caméra caché. Leur reportage était truffé de fake news. Ils ont inventé que l’on faisait boire les enfants sur scène… Tout cela pour discréditer le spectacle et dire que la catastrophe ne s’est jamais produite ».

Groupements d’alternatives

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct