Jambon Ier: pourquoi l’atterrissage est (encore) reporté

Jan Jambon a pris le relais en tant que formateur, même si c’est Bart De Wever qui reste le maître à bord pour la N-VA. © Belga.
Jan Jambon a pris le relais en tant que formateur, même si c’est Bart De Wever qui reste le maître à bord pour la N-VA. © Belga.

Un chiffre suffit parfois à résumer une situation : 120. Soit le nombre de jours depuis lequel les Flamands attendent d’avoir un nouveau gouvernement. Du jamais vu au nord du pays, le précédent « record » étant d’à peine 48 jours. C’est même du jamais vu dans les entités fédérées à l’échelle de la Belgique.

Conséquence directe, pour la première fois, les Flamands seront privés de leur « State of the Union ». La déclaration de politique générale qui trace les grandes lignes pour l’année à venir. Traditionnellement, elle a lieu le quatrième lundi de septembre. Cette fois, il faudra patienter.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct