Royaume-Uni: le Parti travailliste hésite à combattre le Brexit

Le parti veut organiser un nouveau référendum, dans les six mois où il arriverait au pouvoir.
Le parti veut organiser un nouveau référendum, dans les six mois où il arriverait au pouvoir. - Belga

Le Parti travailliste est un parti “Remain”, pour le maintien dans l’Union européenne ! », martèle un homme en chemise à carreaux rouges au micro, devant une salle de cinéma aux rangées pleines de militants. Ce n’est pas un obscur activiste qui s’exprime ainsi, mais Tom Watson, numéro deux du principal parti d’opposition, qui tient en ce moment son congrès de rentrée à Brighton, sur la côte sud du Royaume-Uni. Et le quinquagénaire poursuit : « Je suis un socialiste démocrate, je suis un Britannique patriote, et je suis un Européen fier de l’être, ce ne sont pas des identités qui se contredisent, mais des identités qui se renforcent l’une l’autre. » La déclaration résonne alors que le débat fait rage dans ce grand rendez-vous annuel du Parti travailliste. Se prononcer ou pas contre le Brexit ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct