D1A: une vraie classe de différence entre Bruges et Anderlecht

©News
©News

À l’ombre de Saint-Guidon, on pourra toujours dire que s’incliner de justesse (2-1) au Jan Breydelstadion n’est pas une honte. On pourra ajouter que Luckassen a eu la balle de l’égalisation face à Simon Mignolet. Mais ce serait oublier tout le reste. Et le reste pesait lourd, dimanche, à Bruges. Non seulement, il y a la réalité mathématique. Celle que le football romantique de Vincent Kompany déteste. Malheureusement, elle fait mal, un peu plus chaque semaine. Avec 5 points sur 24, Anderlecht a une moyenne de candidat au maintien et la réception de Waasland/Beveren pourrait même devenir un match à six points. Ceux qui avaient dit que le calendrier difficile conviendrait mieux au style mauve et blanc doivent aujourd’hui remarquer que les Bruxellois n’ont pris que 3 points sur 12 face aux ténors, contre 2 sur 12 face aux sans-grade. Le Top 6 s’éloigne toujours un peu plus (9 points de retard) et les objectifs du début de saison avec lui. Car jamais une équipe n’est parvenue à atteindre les Playoffs 1 avec un bilan de 5 sur 24.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct