Egypte: le président Sissi tourmenté par des accusations de corruption

Le Caire, le 21 septembre
: quelques centaines de manifestants dénoncent le régime du maréchal Sissi.
Le Caire, le 21 septembre : quelques centaines de manifestants dénoncent le régime du maréchal Sissi. - EPA.

L’Egypte du maréchal Sissi se dirige-t-elle vers une période de troubles « à l’algérienne » ou « à la soudanaise » ? Il est trop tôt pour évaluer l’ampleur possible des manifestations à venir mais celles qui se sont déroulées ces vendredi et samedi, pourtant de tailles bien modestes, ont frappé les imaginations. Les rues des villes égyptiennes n’avaient en effet plus résonné des chants contestataires depuis le coup d’Etat militaire de l’été 2013 qui avait vu Abdelfattah al-Sissi prendre le pouvoir. L’homme, accueilli à l’époque par nombre d’Egyptiens comme le sauveur capable de redresser un pays en proie à une grande pagaille politique et à de lourdes difficultés économiques, avait opté pour la manière forte, instaurant une dictature des plus féroces.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct