Les raisons de la faillite de Thomas Cook

Les avions au logo Thomas Cook cloués au sol par la faillite.
Les avions au logo Thomas Cook cloués au sol par la faillite. - AFP.

Plus de dix milliards d’euros de chiffre d’affaires, 21.000 employés dans 16 pays, 105 avions, 200 hôtels… Tout cet empire s’est effondré au terme d’un week-end d’ultimes tractations entre les dirigeants de Thomas Cook, les banques créancières, l’actionnaire chinois Fosun et le gouvernement. Ce lundi, après 178 ans d’existence, le voyagiste anglais a fait aveu de faillite, plombé par une dette d’1,7 milliard de livres qu’il n’arrivait plus à rembourser.

Les difficultés de Thomas Cook sont anciennes mais ont resurgi il y a un an. Par deux fois – en septembre et en novembre 2018 –, le groupe a revu à la baisse ses prévisions bénéficiaires. En cause ? La vague de chaleur durant l’été qui a incité ses clients européens à rester chez eux, le forçant à vendre au rabais ses voyages durant une période clé de l’année. Ces avertissements sur résultat ont durablement ébranlé la confiance des marchés financiers dans la société avec une chute du cours de bourse de 76 % en 2018.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct