Barry Baltus: «Le MotoGP? J’en rêve depuis que je suis né»

Freddy Tacheny (patron de Zelos), Florian Prüstel (boss du team éponyme) et Barry Baltus.
Freddy Tacheny (patron de Zelos), Florian Prüstel (boss du team éponyme) et Barry Baltus. - D.R.

Barry Baltus est né sous le signe de la précocité. «J’ai reçu ma première moto à 3 ans et demi», raconte-t-il. «J’ai disputé ma première course en Belgique à 8 ans. Deux ans plus tard, j’ai affronté des adversaires internationaux en Espagne (NDLR : la pépinière d’où sortent régulièrement des champions du monde).»

Dimanche, il a signé un contrat avec un team allemand engagé en Moto3, cette catégorie dans laquelle les jeunes loups de la vitesse pure se font les griffes sur les mêmes pistes et dans les mêmes meetings que Marc Marquez et Valentino Rossi.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct