Irène Frachon, lanceuse d’alerte qui a révélé le scandale du Médiator: «Servier, ce sont des criminels récidivistes»

Très angoissée avant ce procès, Irène Frachon se sent finalement « joyeuse et légère » à son ouverture.
Très angoissée avant ce procès, Irène Frachon se sent finalement « joyeuse et légère » à son ouverture. - Reuters.

Récit

La phrase revient cinq, dix, vingt fois : « Ce qui m’a sauvée, c’est… ». Le docteur Irène Frachon parle de son combat comme d’elle, sans que l’espace d’un papier de soie ne s’interpose entre sa destinée personnelle et la dénonciation des dangers mortels du Mediator, un médicament des laboratoires Servier, entrepris il y a plus de dix ans. Avant le procès au pénal qui s’est ouvert lundi.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Société