Philippe Henry, nouveau ministre wallon de l'Energie: «Cette législature sera celle des basculements et des résultats»

«
Dans cinq ans, on devra pouvoir mesurer le basculement. Pour le logement et la rénovation, on devra avoir des chiffres de réalisation en fin de législature et pas à nouveau des objectifs pour 2030.
» © Dominique Duchesnes.
« Dans cinq ans, on devra pouvoir mesurer le basculement. Pour le logement et la rénovation, on devra avoir des chiffres de réalisation en fin de législature et pas à nouveau des objectifs pour 2030. » © Dominique Duchesnes.

Entretien

Un poste « de très très haut niveau d’action ». Philippe Henry (Ecolo) est le nouveau ministre wallon de l’Energie, du Climat, de la Mobilité et des Travaux publics. Il est par ailleurs vice-président d’un gouvernement dont la déclaration s’ouvre sur la reconnaissance de « l’urgence climatique » et des « dégradations environnementales ». Avec deux objectifs climatiques à la clef : moins 55 % d’émissions de gaz à effet de serre en 2030 par rapport à 1990. Et la neutralité carbone en 2050.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct