Singapour, une ville qui contrôle son développement

La piscine à débordement de l’hôtel Marina Bay Sands
: la signature architecturale de Singapour. Seuls les clients des 3.000 chambres y ont accès...
La piscine à débordement de l’hôtel Marina Bay Sands : la signature architecturale de Singapour. Seuls les clients des 3.000 chambres y ont accès... - D.R.

Avec ses 45 kilomètres de long et ses 25 kilomètres de large, Singapour fait figure de Petit Poucet du Sud-Est asiatique. Et pourtant, cette ville-Etat de 5,6 millions d’habitants fait figure de moteur économique dans la région. Raison pour laquelle hub.brussels, l’agence d’accompagnement des entreprises bruxelloises, y a organisé récemment une mission immobilière d’une petite semaine. Emmenés par le nouveau secrétaire d’Etat à l’urbanisme Pascal Smet, des promoteurs, architectes et avocats réunis sous les bannières conjuguées de l’EMI et de l’Upsi (lire par ailleurs) ont ainsi pu se rendre compte sur place du fonctionnement particulier de Singapour.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct