Faillite de Thomas Cook: Brussels Airlines ignore encore quel sera le montant de sa facture

La faillite n’affecte, heureusement, que la fin de la saison d’été.
La faillite n’affecte, heureusement, que la fin de la saison d’été. - Photo News

Ce n’était pas le mariage du siècle, plutôt un mariage de raison. En mars 2017, quand Brussels Airlines et Thomas Cook ont noué un nouveau partenariat chacun y trouvait son avantage, comme dans les unions arrangées et bien négociées. Quand, deux ans et demi plus tard, l’un des deux partenaires se casse la figure, fatalement l’autre partage une partie des douleurs. L’impact de la faillite de Thomas Cook et de la réorganisation judiciaire d’une de ses filiales belges aura immanquablement un impact sur Brussels Airlines. Impossible à chiffrer à l’heure actuelle. Mais qui se comptera en centaines de milliers d’euros au minimum, voire plus. Les syndicats espèrent en savoir plus lors du conseil d’entreprise (prévu de longue date) de ce jeudi.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct