Coupe de Belgique: Anderlecht s’en sort (2-3), mais perd encore Kompany

Vincent Kompany a une nouvelle fois dû mettre un genou au sol et solliciter son remplacement avant même la fin de la première période. La série noire se poursuit pour le Diable rouge.
Vincent Kompany a une nouvelle fois dû mettre un genou au sol et solliciter son remplacement avant même la fin de la première période. La série noire se poursuit pour le Diable rouge. - Peter De Voecht/Photo news.

Même dans les esprits les plus tordus d’Hollywood, il n’était pas possible d’imaginer un scénario pareil tout en restant dans les frontières du réel. Il y a tout eu dans ce Beerschot-Anderlecht qui forge un peu plus l’histoire de la Coupe de Belgique. Les deux équipes ont été devant au tableau marquoir, elles ont toutes les deux inscrit un but dans les derniers instants de la rencontre et elles ont toutes les deux vu un de leur homme – Vancamp, ancien du RSCA inconsolable, et Luckassen – se voir indiquer les vestiaires plus vite que prévu. Et même encore plus tôt que prévu puisque cette rencontre s’est prolongée avec une prolongation. Mais pouvait-il en être autrement ? Puisque presque tous ces événements – à l’exception de l’ouverture du score de Holzhauser – sont arrivés après une nouvelle blessure de Vincent Kompany.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Anderlecht