Thomas Cook: la faillite inquiète la Turquie

Thomas Cook: la faillite inquiète la Turquie
Reuters

Dans son rapport d’activité pour 2018, Thomas Cook se félicitait du « regain de popularité de certaines destinations auprès des vacanciers européens », citant la Turquie dans le trio de tête, avec l’Egypte et la Tunisie. Il saluait notamment la hausse de ses revenus dans le pays du Bosphore (347 millions de livres britanniques, représentant 3,6 % de ses revenus globaux l’an dernier). Il y voyait une occasion de « développer notre offre » et de « générer de meilleurs résultats ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct