Le Japon importe des virus, dont celui d’Ebola, pour des recherches avant les JO

Le Japon importe des virus, dont celui d’Ebola, pour des recherches avant les JO
Photo News

Le Japon a importé des souches d’Ebola et de quatre autres virus mortels pour la mise au point de kits de diagnostic, en prévision de l’afflux attendu de visiteurs lors des Jeux olympiques et paralympiques de 2020 à Tokyo, a annoncé vendredi un institut de recherche gouvernemental.

Ces virus ont été acheminés mercredi et jeudi dans un laboratoire de l’Institut national des maladies infectieuses de Musashimurayama, dans la banlieue de Tokyo, a précisé un responsable de l’institut cité par l’agence de presse Kyodo.

Le gouvernement a obtenu des virus Ebola, Lassa, Marburg, Crimée-Congo (CCHF) et sud-américain auprès de deux centres de recherche étrangers.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct