Mondiaux de cyclisme: faillite collective pour la «dream team» belge

©News
©News

Le sport cycliste s’assortit de chiffres, c’est dans sa religion, et les statistiques entretiennent une sorte de passion, alimentée par les collectionneurs et aujourd’hui les réseaux sociaux. Aucun passionné ne pourra occulter un palmarès, une année, un podium, un record sans passer pour un amateur.

Ainsi, la Belgique, le « Brésil » de la discipline au départ de cette aventure humide sur les routes du Yorkshire, où le Danois Mads Pedersen a surpris tout le monde. Elle avait tout pour vaincre, comme vingt ans plus tôt à Vérone. Tout, à l’exception de la météo, s’est reproduit à l’envi. Frank Vandenbroucke était tombé dans le premier tour, tout comme Philippe Gilbert est tombé en abordant l’entrée d’Harrogate. Le Ploegsteertois s’était relevé et avait terminé, premier Belge (septième) avec deux poignets cassés.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct